Lavoncourt

logo du site
  • Lavoncourt
  • Lavoncourt

Accueil du site

Bienvenue sur notre site internet

L'entrée du village

Mr Carteret Bienvenue sur le site de la commune de Lavoncourt, site propulsé par « Campagnol.fr », un service initié par l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) pour ses communes adhérentes.

Site AMRF : http://www.amrf.fr/
Site AMRF 70 : http://www.mairesruraux70.fr/

A travers les différentes pages, vous découvrirez la vie d’un village Haut-Saônois de 340 habitants, au cœur d’un bassin de vie rurale, son patrimoine, sa vie économique forte de services de santé, de ses commerces et artisans, de ses services publics et au public, sa vie associative intense et le maillage territorial qu’elle génère…
Bonne lecture…

Jean-Paul Carteret
Maire de la commune

IMG 1074


Les permanences de la semaine 49

* Mairie : Lundi et mardi de 14 h à 18 h 30,mercredi de 9 h à 12 h, jeudi de 14 h 30 à 16 h 30

* Assistante sociale : Mardi de 9 h à 10 h, sur rendez-vous

* Bibliothèque : Mercredi et samedi de 10 h 30 à 11 h 30.

* ELIAD : Jeudi de 14 h 30 à 16 h 30


"Villages Fleuris"

"Villages Fleuris" Cérémonie de remises des prix du label Régional "Villages Fleuris" au Conseil Régional : label « 2 fleurs » confirmé à la commune de Lavoncourt, par le jury régional.

Une nouvelle fois, merci aux employés communaux, aux bénévoles et à tous les particuliers qui s’impliquent dans le fleurissement et l’embellissement du village, cadre de vie quotidien des habitants. « Les fleurs sont les couleurs de la vie » concluait Marie-Guite Dufay, présidente de Région.


Assemblée Générale annuelle de l’Amicale

P1050844 Belle Assemblée Générale annuelle de l’Amicale. Merci Patrick Mathie pour les photos. Créée à la périphérie de l’école au cours de l’année scolaire 1985-1986, simplement pour être le support juridique d’activités post-et-périscolaire, l’association tisse sa toile sur tout le territoire à présent en proposant des activités sportives, culturelles, technologiques. Un véritable levier pour l’animation locale et le lien social entre les "gens" et les villages.

Elle fédère à ce jour 20 sections et 381 adhérents (289 adultes et 92 jeunes de moins de 16 ans) résidant dans plus de 80 communes alentours. A raison d’une heure hebdomadaire d’activités, cela représente près de 16 500 heures d’activités !

L’AG a été l’occasion devant plus d’une centaine d’entre eux, diaporama préparé par Evelyne Joly à l’appui, de revivre ces moments intenses "du bien vivre ensemble" et d’amitié. "L’Art de vivre à la campagne" dirait Pierre Bonte.
https://photos.google.com/share/AF1...


Les pompiers ont fêté Sainte Barbe

Les pompiers ont fêté Sainte Barbe « Le 4 décembre, c’est la fête des pompiers ! » Temps fort de l’année, l’Amicale des pompiers du centre de secours de Lavoncourt ont fêté leur sainte patronne, cette année à la salle polyvalente de la mairie mise à leur disposition.

Après l’accueil par leur présidente, Mélitine Noblot, anciens et actuels pompiers dont un fort contingent de jeunes recrues ont partagé la soirée, festive « comme il se doit bien dans la tradition autour d’un bon repas et dans une ambiance des plus conviviales ».


Enfants et résidents déjeunent ensemble

 Enfants et résidents déjeunent ensemble « Au début, voilà bientôt une vingtaine d’années, c’était expérimental… » se rappelle Jean-Paul Carteret, Président du Centre Intercommunal d’Action Sociale du Val Fleuri et maire de la commune. En fait depuis ce temps, les enfants qui fréquentent la cantine scolaire, se rendent chaque jour d’école au foyer-logement du village pour déjeuner.

« Nous avions des cuisiniers au foyer-logement pour une vingtaine de résidents, pourquoi investir et créer un autre espace de restauration à l’école ? Il a suffi d’agrandir les casseroles » raconte le maire, satisfait de « tout ce qui s’est greffé depuis entre des générations que pas loin d’un siècle sépare ». Au fil du temps, les rencontres entre les enfants du pôle éducatif ou de l’accueil périscolaire se sont multipliées faisant de cette initiative un véritable levier intergénérationnel. Au-delà des rencontres chaque jour de classe, de la vie qu’apportent les enfants, bien d’autres moments entre eux sont depuis privilégiés : les petits de la classe maternelles viennent à la rencontre des résidents pour tirer les rois, fêter des anniversaires, avec les déguisements de Carnaval. Tous attendent actuellement le repas de Noël, la veille des vacances…

En dehors de l’établissement aussi, le fait que les uns et les autres se connaissent, la rencontre entre enfants et résidents dans le village déclenche un sourire, un bonjour « réconfortant pour ces aînés accueillis au foyer-logement et qui reçoivent peu de visites ».


Au partage du savoir, solidarité rime avec générosité

partage du savoir Le monde est bien venu à la traditionnelle exposition-vente de l’association « Partage du savoir », cette année sur les deux jours du week-end, dans le bâtiment annexe du presbytère. Dans ce local mis à disposition par la municipalité, les adhérentes se retrouvent chaque lundi « depuis un quart de siècle » précise Lucienne Oudot, l’animatrice depuis tout ce temps des rendez-vous hebdomadaires.

Au-delà de l’objectif « rupture de l’isolement », le partage de savoirs ou de compétences est privilégié, de passion aussi. Alors sur tout support, bois, tissu, fil, perles…et par tout moyen (collage, peinture, assemblages divers), les idées vont bon train. Imagination et création font l’admiration des uns et forcent le respect des autres au premier coup d’œil, en témoignent les réflexions des visiteurs de l’exposition qui emplit la salle où « les petites mains » les accueillent. Ce qui étonne le plus « c’est la qualité de produits exposés faits et réalisés souvent à partir de chutes ! »

Avec le groupe, la générosité est de règle : l’intégralité des bénéfices est reversée à des associations caritatives.

Il s’agit de l’interview de Lucienne Oudot, responsable et animatrice de l’association « Partage du Savoir ».

 Lucienne Oudot

Depuis quand avez-vous lancé cette idée ? et pourquoi ?

Oh la la ! C’était en 1991. Pour rompre l’isolement en milieu rural à la suite d’horizon 90 "toute une réflexion en église". Il s’agissait en fait de créer un lieu d’écoute, de partage et d’amitié. Notre groupe -une vingtaine de personnes- se retrouve chaque lundi après-midi dans le local annexe de l’ancien presbytère. Les personnes intéressées peuvent nous y rejoindre ou nous rencontrer.

Vos objectifs ?

Le partage des qualités, des compétences aussi dans un lieu où on ne travaille pas pour soi. Le plus important ici, c’est l’ambiance, la solidarité locale qui passe aussi par le co-voiturage, nationale, internationale

Expliquez-nous...

Au niveau local, notre solidarité passe par le Secours Catholique ou les Restos du coeur. En 2015, nous avons offert 100 kg de pommes de terre. A l’échelon national, c’est de nouveau via le Secours Catholique qui a des antennes à Vesoul et Gray. Pour l’international, nos dons vont aux réfugiés touaregs du Mali exilés en Mauritanie ou au Burkina Ils ont tout à reconstruire : des écoles, des dispensaires...


Et maintenant une factrice-guichetière à La Poste

Passage de relais entre Hélène Pulicali (à gauche) et Dominique Chevalier Légende photo : Passage de relais entre Hélène Pulicali (à gauche) et Dominique Chevalier.

La Poste s’est engagée à maintenir dans les territoires le nombre de points poste qui est le sien, que ce soit bureau de poste, agence postale communale ou relais poste commerçant… C’est le cas à Lavoncourt où, cependant, les habitants doivent s’habituer à des changements successifs.

Outre la diminution des créneaux d’ouverture au public, un premier changement a marqué l’histoire du bureau de Poste au centre du village. Le bâtiment a été vendu tout en restant lieu ouvert au public avec le tabac-presse tandis que la Poste s’installait au cœur de la Maison de Services au Publics où sont mutualisés services publics et de santé : bureau de poste ouvert chaque jour tandis qu’un facteur venant de Combeaufontaine assurait la distribution du courrier.

Nouveau changement cette fois dans ce dispositif avec la création d’un poste de « facteur-guichetier » soit 35 h par semaine : durant la journée, la même personne assure la distribution du courrier et l’ouverture du bureau au public.

Nommée au bureau de Lavoncourt en 1996, Hélène Pulicani a travaillé avec différents guichetiers avant de devenir elle-même guichetière en 2006. Elle est nommée à Port-sur-Saône.

Première factrice-guichetière sur le poste, Dominique Chevalier a pris ses fonctions : à titre expérimental, distribution du courrier le matin, sa tournée comprenant les villages de Lavoncourt, Renaucourt, Mont-saint-Léger, Theuley, et ouverture du guichet chaque jour de 15 h à 17 h 45 (le samedi de 9 h à 10 h). Elle a commencé à travailler à La Poste en Région parisienne en 1982, puis comme guichetière en Haute-Saône avant de « demander une longue disponibilité pour élever ses enfants ». Elle reprend du service avec ce poste de factrice-guichetière qu’elle apprécie « mes clients sont satisfaits, ils me le disent, ils sont contents de me voir sur la tournée et de me retrouver ici ». Symbole du lien social, le facteur n’est-il pas l’un des personnages préférés des habitants de nos territoires ? Dans ces conditions, l’ouverture quotidienne du bureau de poste à la Maison des Services est également appréciée…


Le club photo de l’Amicale à la rencontre des chamois

Le club photo de l'Amicale à la rencontre des chamois Bertrand Mougin, responsable du club photo de l’Amicale de Lavoncourt et Patrick Jacquot habitué des lieux ont proposé ensemble un week-end découverte et rencontre avec la faune aux adhérents de la section de l’association. Treize passionnés ont ainsi pris la direction du Honneck afin de photographier les chamois.

Ces deux jours furent fantastiques. Christelle Tribillon, qui anime la section a pu prodiguer, sur place, à chacun, ses conseils alliant « utile et agréable ».

Non seulement les chamois, pas trop farouches, étaient au rendez-vous mais le temps exceptionnel a permis des prises de vues superbes du coucher du soleil et du lever du jour sur les montagnes avec une brume qui lentement venait recouvrir le paysage. Le Honneck offrait alors une vue époustouflante jusqu’aux massifs enneigés des Alpes.

Le samedi après-midi une randonnée autour des tourbières de Lispach site remarquable au cœur du parc naturel des Ballons des Vosges avait permis de faire des premiers clichés où le bleu intense du lac glacière se mêlait aux bruns orangés des couleurs d’automne. Faune et flore y sont protégées et le parcours autour du lac aménagé.

Le lendemain, la visite du village de Riquewhir a comblé les photographes amateurs de couleurs et de patrimoine. Si le cœur de ville était comme toujours animé par la foule, les ruelles désertes offraient de jolies et insolites prises de vues à faire.

Les petites auberges et leurs copieuses assiettes du randonneur, l’hôtel isolé en montagne ont complété un week-end de franche camaraderie rassemblant des photographes amateurs qui sont rentrés comblés et bien décidés à recommencer.


Visite de la Préfète de Région

Visite de la Préfète de Région Dans le cadre de ses déplacements et « visites de terrain », Mme Christiane Barret, Préfète de la Région Bourgogne Franche-Comté, était en Haute-Saône mardi 8 novembre sur la thématique « Services Publics en Milieu Rural ». Son déplacement dans le département a débuté dans la commune de Lavoncourt, en présence de Marie-Françoise Lecaillon, Préfète de Haute-Saône, Alain Blinette et Fabienne Richardot, conseillers départementaux, Jean-Pierre Louvot, représentant la CC4R.

La visite a débuté au foyer-logement où le maire, Jean-Paul Carteret a accueilli la délégation et présenté les différents services proposés « ici » par le CIAS du Val Fleuri avec la mutualisation « depuis une vingtaine d’années » des services de restauration –scolaires et résidents de l’établissement – les partenariats pour l’aide au maintien à domicile avec ELIAD pour le portage de repas en liaison chaude « servis 7 jours sur 7 » et l’assistance avec Présence Verte. La représentante de l’Etat a noté « le bien vivre ensemble dans cette maison et salué l’originalité de toutes ces initiatives ».

« Des choix qui en ont généré d’autres » précise Jean-Paul Carteret dont la volonté « avec les membres de Val Fleuri a été de bâtir un vrai pôle gérontologique avec un maximum de services et d’aide non seulement pour les résidents mais aussi pour les populations locales ». La Préfète a ainsi découvert ce qui est devenu depuis « La Maison de Services Au Public ». Le bâtiment abrite des servies publics avec d’ailleurs un local dédié à une borne visio-services connectée à Pôle Emploi, la CAF, la CPAM, la MSA, le CIDFF mais aussi des permanences régulières : Mission locale, assistante sociale, aide à domicile. Ce lieu est ouvert 25 h par semaine et les demandeurs sont accompagnés dans leurs démarches par une personne employée par la collectivité.

Avec le même principe de la mutualisation symbolisée par l’espace d’attente où se côtoient les patients des 3 kinés qui exercent « dans la pièce d’à côté », de l’opticienne « dont le cabinet est juste en face » ou encore les clients de La Poste implantée « juste à côté ». Et ce n’est pas tout, le côté « convivialité » a été aussi privilégié avec une salle d’une centaine de m2 pour les réunions, animations, rencontres : c’est ici qu’est implantée la bibliothèque.

« Un ensemble exemplaire » pour la Préfète Christiane Barret qui a mesuré « au regard des services, pourquoi la commune a obtenu le label village internet @@@@ » : cours informatique, Ecole numérique, site internet, numérisation des pièces comptables et administratives, borne visio-services et QRcode sur les tombes de certains soldats où s’est terminé la visite « d’une matinée intéressante ».

Plus de photographies :


Trois groupes pour les cours de danse à l’Amicale

Trois groupes pour les cours de danse à l'Amicale La section danse de l’Amicale a repris ses activités simultanément à la rentrée scolaire, une section qui accueillent davantage d’enfants et de jeunes cette saison – une trentaine d’enfants - au point qu’un troisième groupe a dû être créé. « Cela permettra de faire des groupes plus homogènes et de proposer des danses davantage adaptées à l’âge des enfants » se réjouit l’animatrice, Caroline Thevenet, titulaire du diplôme correspondant à l’enseignement de la danse. Activité sportive s’il en est, la danse développe aussi de nombreuses qualités tant physiques que psychologiques. Les enfants apprennent à vivre et danser ensemble, à respecter les autres, deviennent créatifs, autonomes autant de paramètre inscrits tout simplement dans l’apprentissage de la vie.

Au programme des séances qui ont lieu chaque jeudi à la salle des fêtes de Renaucourt : danse moderne et zumba kid’s principalement… De 17 h 30 à 18 h 15 pour les plus petits (âge maternelle et CP), de 18 h 15 à 19 h pour les « moyens » et à partir de 19 h pour les plus grands du CM2 et au-delà.

Pour tout renseignement et inscription éventuelle, s’adresser à la responsable, Stéphanie Aubert 06 78 04 64 63


Le qi gong fait des adeptes

 Le qi gong fait des adeptes « Si vous venez nous voir, ne venez pas pendant la séance, venez avant ou après… » lance Lili, une adhérente de la section Qi Gong de l’Amicale de Lavoncourt, laquelle fédère une vingtaine de sections sportives, culturelles ou encore technologiques. Pour eux, il s’agit surtout de ne pas être dérangés dans leur concentration. Il suffit d’entrer une fois « par hasard » durant le cours donné magistralement par Alain Moritz, fan de la discipline, pour mesurer ce degré d’application des pratiquants. Plus d’une vingtaine cette saison fréquentent chaque jeudi à 18 h 30 les séances hebdomadaires à la salle polyvalente du pôle éducatif « de forme ronde appropriée justement à un cours donné en cercle ».

Gymnastique chinoise traditionnelle et science de la respiration, le qi gong allie à la foisla connaissance et la maîtrise de l’énergie vitale tout en associant mouvements lents, exercices respiratoires, méditation, visualisation… d’où l’intérêt d’une concentration maximale !

Les personnes intéressées peuvent se renseigner auprès de la nouvelle responsable cette année, Josiane Chevalier (03 84 77 04 79). L’adhésion à l’association est de 20 € + Prix des séances 60 € pour la saison (20 € par trimestre).


Photos et vues … plein la vue !

Photos et vues … plein la vue ! Il était chasseur … il est devenu « chasseur d’images ». Bertrand Mougin aime à présent faire partager une double passion : la photo et la nature. Un tournant qui lui a fait rencontrer des « grands de la photo … surtout animalière » : Fabrice Cahez, Jacques Tournel, Laurent Geslin… Alors, avec l’objectif d’aider l’IME de Luxeuil, école qui accueille son fils Gabin, (bénéfices intégralement reversés à l’IME) lui et la section photo de l’Amicale dont il est responsable, cette fois pour partager sa passion avec des débutants ou amateurs locaux de la photo, organisent régulièrement une soirée diaporamas en faisant appel à ces professionnels.

Fidèle à ce rendez-vous annuel, le public s’est régalé cette année à l’Egayoir de Francourt, non pas seulement avec le repas préparé par Aurélie mais aussi avec ces reportages et photos qui ont défilé à l’envi.

Etonnant et passionnant dans son commentaire, les vues défilant à l’écran, Laurent Geslin a d’abord raconté les centaines d’heures, voire de jours, à l’affût « des photos prises aussi grâce à des pièges sophistiqués ». Et quel résultat ! Fruit de plusieurs années de travail, souvent avec des acteurs de terrain, garde-chasse, forestiers, chasseurs, « Lynx, regards croisés » offre des photos magnifiques du plus grand félin d’Europe dans son milieu naturel. Il rapporte sa chance d’en avoir été témoin.

Le Safari urbain, qu’il propose ensuite a fait découvrir le monde inconnu et mystérieux de notre jungle urbaine. Un monde où les animaux se sont adaptés à la proximité de l’homme sans que celui-ci ne s’en aperçoive vraiment.

Le public a ensuite retrouvé Jacques Tournel « toujours heureux de pouvoir partager ce qui est sa passion » avec de magnifiques photos rapportées de Terre Neuve et des îles proches de Quebec et, bien sûr, les éléphants du Bostwana.

Les amateurs de l’Amicale, conseillés et encouragés cette saison par Christelle Tribillon ont aussi présenté leurs photos, toutes déjà prometteuses…

Une belle soirée culturelle, conviviale et généreuse. Bravo Bertrand.


Une activité dynamique : le step

le step C’est bien connu : « Pour le maintien de la forme, l’entretien du corps, quoi de mieux que l’activité sportive ? » … Dans la palette des sections fédérée par l’Amicale, la plus dynamique est sans doute « le step ».

Créé aux Etats-Unis en 1986, le step est aujourd’hui très populaire. Il se pratique le plus souvent en salle et doit son nom au matériel qui l’accompagne, une sorte de marche amovible - step en anglais. Anti-dérapante, modulable en hauteur « cette marche permet de varier les exercices » faisant du step une activité physique complète « sur une musique rythmée, enchaînant pas de marche sur le plateau et autour de lui ».

« Dépense énergétique assurée, renforcement musculaire... une activité pratiquée dans la bonne humeur » commente Françoise Olivier, éducatrice sportive qui dirige les séances le mardi à partir de 18 h 30 à la salle des fêtes de Renaucourt.

Une approche partagée par la responsable de la section, Sandrine Chabod, qui apprécie « cette façon plutôt ludique de pratiquer l’activité chaque semaine ».
Les personnes intéressées peuvent la contacter au 03 84 92 09 61.


Smart village 2016

IMG 1034 A l’occasion de la 11ème édition de Ruralitic dans le Cantal, La commune de Lavoncourt a été distinguée, recevant le prix « Smart village 2016 » remis par Sébastien Cote, Président de Ruralitic et Jean-Michel Thornary, Commissaire Général à l’Egalité des Territoires. (CGET).

Une distinction saluée par le Ministre Jean-Michel Baylet en charge notamment de l’Aménagement du Territoire et de la Ruralité. IMG 1049 IMG 1074


VOUS AVEZ 16 ANS ? Faites-vous recenser pour la journée défense et citoyenneté : Nécessaire pour toute inscription aux examens et concours soumis à l’autorité publique (CAP, BAC, permis de conduire, ...)

participer à la Journée défense et citoyenneté (JDC)

PDF - 535.7 ko
affiche recensement

Sites Internet permettant de se raccorder au recensement en ligne ou de finaliser la procédure :

http://telechargement.modernisation... http://adullact.net/projects/pecoto


Un dépôt pressing à la Maison de Services


Remise du label « village internet 2016 »


Audrey Lopez, nouvelle coiffeuse, s’installe

« J’en rêvais, j’ai toujours dit que lorsque les enfants seraient grands, je saisirais une opportunité … » Audrey Lopez réalise son rêve ! Après un quart de siècle passé avec Monique sa compagne... lire la suite


Le journal Libération

Le journal Libération, dans son édition du vendredi 18 septembre, sous la plume d’Amandine Cailhol a cité notre commune, son pôle éducatif, son pôle de services labellisé Relais de Services Publics, ses commerces, ses artisans…. Merci à « Libé » de mettre en avant la ruralité et la réalité d’une qualité de vie rendue possible. A lire… http://www.liberation.fr/politiques...


Les droits des femmes et des familles en visio-service

Si le Centre d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles assure au plan régional plus de 40 permanences physiques délocalisées, il ne peut être présent sur tous les territoires. Un certain nombre de zones blanches... lire la suite


Les Opticiens Mutualistes partenaires d’Optique Solidaire

« Les lunettes solidaires…c’est assurément un nouveau plus pour le pôle de services du Val Fleuri et les habitants du secteur » se réjouit Jean-Paul Carteret, Président du CIAS, partenaire de la Mutualité Française et des Opticiens Mutualistes. Lire la suite


Lavoncourt, toujours à la pointe (Est Républicain 8 février 2015)


Un boucher pour compléter l’offre de proximité


Roi du boudin blanc !


Le Ministre Patrick Kanner, est venu visiter le pôle de services


Mijanou Pathier, ostéopathe, s’installe

Résidant à Villers-Vaudey, Mijanou Pathier a vécu son enfance et grandi dans le secteur... Lire la suite


La Française des Jeux s’installe au village


Nouvelle vie pour l’ancien bureau de Poste


Ouverture d’une déchetterie mobile


Moment historique pour la commune :


Que trouve-t-on au pôle de services ?


Nous contacter

Adresse : Mairie 1 rue de la motte 70120 Lavoncourt
Tel et fax : 03.84.92.06.99
Mail : mairielavoncourt@orange.fr


Météo


Situer


Site réalisé en SPIP pour l'AMRF